Perspectives professionnelles

Les habiletés développées par la formation offerte en linguistique peuvent mener vers de multiples sphères d’activités professionnelles selon le niveau d’études complétées.

Premier cycle en linguistique

Le baccalauréat en linguistique mène principalement aux débouchés suivants :

  • Analyste/conceptrice, concepteur de bases de données (entreprises du domaine des technologies de l’information et des communications);
  • Enseignante, enseignant du français langue seconde (centres de francisation des immigrants);
  • Rédactrice-réviseuse, rédacteur-réviseur (maisons d’édition, organismes publics ou parapublics, travailleur autonome);
  • … et bien d’autres professions requérant un diplôme universitaire.

Avec la poursuite des études au niveau du deuxième cycle dans le domaine approprié, le baccalauréat en linguistique procure la formation de base requise pour devenir :

  • Orthophoniste (en complétant une maîtrise en orthophonie);
  • Enseignante, enseignant du français au niveau collégial (en complétant une maîtrise en linguistique ou en études littéraires);
  • Enseignante, enseignant du français langue première au niveau secondaire ou à la formation générale aux adultes (en complétant une maîtrise en enseignement);
  • Enseignante, enseignant du français langue seconde à la formation générale aux adultes (en complétant une maîtrise en enseignement).

Avec un baccalauréat composé d’une majeure en linguistique et d’une mineure ou d’un certificat dans un autre domaine, d’autres possibilités existent, selon la mineure choisie. Par exemple :

  • Interprète LSQ-français (majeure en linguistique + certificat en interprétation visuelle);
  • Analyste/recherchiste en traitement automatique du langage (majeure en linguistique + mineure en informatique);
  • Enseignante, enseignant de langues secondes (majeure en linguistique + certificat dans une langue spécifique).

Nous vous invitons à consulter également la section « perspectives professionnelles » du programme en guise de complément d’informations.

Majeure en interprétation français-langue des signes québécoise

Le programme de Majeure en interprétation français-LSQ forme des interprètes français-langue des signes québécoise (LSQ) aptes à réaliser une interprétation simultanée fidèle vers les deux langues, dans une variété de contextes, et en accord avec les considérations éthiques et déontologiques propres à la profession. Au terme du programme, les interprètes pourront œuvrer entre autres :

  • en interprétation sociocommunautaire auprès des Services régionaux d’interprétation,
  • en interprétation scolaire dans les écoles, les cégeps et les universités,
  • en interprétation à distance via le Service relais-vidéo (SRV),
  • dans les services gouvernementaux, autant provinciaux que fédéraux,
  • comme pigistes et auprès de tout autres fournisseurs de services.
Maîtrise en linguistique

La maîtrise en linguistique forme des diplômées et diplômés qui ont accès à des emplois dans de nombreuses sphères d’activités ou poursuivent des études doctorales en linguistique ou dans un domaine connexe. Les principaux débouchés des diplômées et diplômés de la maîtrise en linguistique de l’UQAM sont :

  • l’enseignement universitaire (chargées, chargés de cours en linguistique, en didactique des langues, en enseignement des langues, maîtres de langues),
  • l’enseignement collégial,
  • des emplois professionnels au sein d’établissements universitaires, de ministères ou d’autres organismes publics ou parapublics,
  • des emplois dans le secteur des industries de la langue (traitement et analyse de données, reconnaissance de la parole),
  • des emplois en lien avec l’édition (coordonnatrices, coordonnateurs des services linguistiques, rédactrices, rédacteurs, réviseuses, réviseurs).
Doctorat en linguistique

Généralement, les diplômées et diplômés du doctorat en linguistique s’orientent vers des carrières dans l’enseignement et la recherche au niveau universitaire.

La plupart des diplômées et diplômés du doctorat en linguistique de l’UQAM ont obtenu des postes de professeures, professeurs dans des départements de linguistique ou de langues (particulièrement d’études françaises) au sein d’établissements universitaires aux quatre coins de la planète.

Département de linguistique

Le Département de linguistique regroupe un corps professoral internationalement reconnu dont les domaines de spécialisation recouvrent les principaux champs de la linguistique.

Suivez-nous

Coordonnées

Pavillon J.-A. De Sève, DS-3405
320, rue Sainte-Catherine Est
Montréal (Québec)  H2X 1L7